lexinter.net  

 

 

 

      ENVIRONNEMENT            

Accueil | CODE DE L'ENVIRONNEMENT | LOI RELATIVE A LA PROTECTION DE LA NATURE

CIRCULATION DES EMBARCATIONS ET ENGINS
REGIME GENERAL ET GESTION DE LA RESSOURCE EN EAU ] SCHEMAS DIRECTEUR D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES  EAUX ] SCHEMAS D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX ] STRUCTURES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES ] ACTIVITES INSTALLATIONS ET USAGES DES EAUX ] COUR D'EAUX NON DOMANIAUX ] SANCTIONS ADMINISTRATIVES ] DISPOSITIONS PENALES ] DEFENSE NATIONALE ] EAUX MARINES ET VOIES OUVERTES A LA NAVIGATION ]

Remonter | REGIMES D'AUTORISATION OU DE DECLARATION | CIRCULATION DES EMBARCATIONS ET ENGINS | ASSAINISSEMENT | PRIX DE L'EAU

RECHERCHE 

 

---

 

  

CODES  

CIVIL

COMMERCE

CONCURRENCE

SOCIETES

PROCEDURES COLLECTIVES

CONSOMMATION

TRAVAIL

MARCHES PUBLICS

IMPOTS

PENAL

PROCEDURE PENALE

MONETAIRE

SECURITE SOCIALE

ENVIRONNEMENT

POSTES ET TELECOMMUNICATIONS

PROPRIETE INTELLECTUELLE

ROUTE

URBANISME

 

 

 

  

CODE DE L'ENVIRONNEMENT (Partie Législative)

Section 2 : Circulation des engins et embarcations


Article L214-12


   En l'absence de schéma d'aménagement et de gestion des eaux approuvé, la circulation sur les cours d'eau des engins nautiques de loisir non motorisés s'effectue librement dans le respect des lois et règlements de police et des droits des riverains.
   Le préfet peut, après concertation avec les parties concernées, réglementer sur des cours d'eau ou parties de cours d'eau non domaniaux la circulation des engins nautiques de loisir non motorisés ou la pratique du tourisme, des loisirs et des sports nautiques afin d'assurer la protection des principes mentionnés à l'article L. 211-1.
   La responsabilité civile des riverains des cours d'eau non domaniaux ne saurait être engagée au titre des dommages causés ou subis à l'occasion de la circulation des engins nautiques de loisir non motorisés ou de la pratique du tourisme, des loisirs et des sports nautiques qu'en raison de leurs actes fautifs.


Article L214-13


   La circulation des embarcations à moteur sur un cours d'eau non domanial, ou sur une section de ce cours d'eau, peut être interdite ou réglementée par arrêté préfectoral, sur avis du service chargé de la police de ce cours d'eau, soit pour un motif de sécurité ou de salubrité, soit à la demande du riverain lorsque cette circulation entraîne un trouble grave dans la jouissance de ses droits

 

Accueil | Remonter | REGIMES D'AUTORISATION OU DE DECLARATION | CIRCULATION DES EMBARCATIONS ET ENGINS | ASSAINISSEMENT | PRIX DE L'EAU


RECHERCHE 

 

---