lexinter.net  

 

 

 

      ENVIRONNEMENT            

Accueil | CODE DE L'ENVIRONNEMENT | LOI RELATIVE A LA PROTECTION DE LA NATURE

PRIX DE L'EAU
REGIME GENERAL ET GESTION DE LA RESSOURCE EN EAU ] SCHEMAS DIRECTEUR D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES  EAUX ] SCHEMAS D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX ] STRUCTURES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES ] ACTIVITES INSTALLATIONS ET USAGES DES EAUX ] COUR D'EAUX NON DOMANIAUX ] SANCTIONS ADMINISTRATIVES ] DISPOSITIONS PENALES ] DEFENSE NATIONALE ] EAUX MARINES ET VOIES OUVERTES A LA NAVIGATION ]

Remonter | REGIMES D'AUTORISATION OU DE DECLARATION | CIRCULATION DES EMBARCATIONS ET ENGINS | ASSAINISSEMENT | PRIX DE L'EAU

RECHERCHE 

 

---

 

  

CODES  

CIVIL

COMMERCE

CONCURRENCE

SOCIETES

PROCEDURES COLLECTIVES

CONSOMMATION

TRAVAIL

MARCHES PUBLICS

IMPOTS

PENAL

PROCEDURE PENALE

MONETAIRE

SECURITE SOCIALE

ENVIRONNEMENT

POSTES ET TELECOMMUNICATIONS

PROPRIETE INTELLECTUELLE

ROUTE

URBANISME

 

 

 

  

CODE DE L'ENVIRONNEMENT (Partie Législative)

Section 4 : Prix de l'eau


Article L214-15

 

(Loi n° 2002-92 du 22 janvier 2002 art. 27 Journal Officiel du 23 janvier 2002)



   Toute facture d'eau comprend un montant calculé en fonction du volume réellement consommé par l'abonné à un service de distribution d'eau et peut, en outre, comprendre un montant calculé indépendamment de ce volume, compte tenu des charges fixes du service et des caractéristiques du branchement.
   Toutefois à titre exceptionnel, le préfet peut, dans des conditions prévues par décret en Conseil d'Etat, à la demande du maire ou du président de l'établissement public de coopération intercommunale ou des présidents des syndicats mixtes visés à l'article L. 5721-2 du code général des collectivités territoriales ayant compétence pour assurer la distribution d'eau, si la ressource en eau est naturellement abondante, et si le nombre d'usagers raccordés au réseau est suffisamment faible, ou si la commune connaît habituellement de fortes variations de sa population, autoriser la mise en oeuvre d'une tarification ne comportant pas de terme directement proportionnel au volume total consommé.
   En Corse, la mise en oeuvre du régime de tarification prévu à l'alinéa précédent est autorisée, selon les mêmes conditions, par l'Assemblée de Corse, à la demande du maire, du président de l'établissement public de coopération intercommunale ou du président du syndicat mixte compétent.


Article L214-16


   L'article L. 214-15 n'est pas applicable à la collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon.

 

Accueil | Remonter | REGIMES D'AUTORISATION OU DE DECLARATION | CIRCULATION DES EMBARCATIONS ET ENGINS | ASSAINISSEMENT | PRIX DE L'EAU


RECHERCHE 

 

---