lexinter.net   

LES MARCHES FINANCIERS


 

---

RECHERCHE JURIDIQUE

  

 

DROIT DES MARCHES FINANCIERS    CRISES DES MARCHES FINANCIERS


MARCHES DE CAPITAUX


Les marchés financiers sont aussi qualifiés de marchés de capitaux. Depuis le Seagall Act adopté suite à la crise de 1929  les métiers de dépôt avaient été séparés  aux Etats Unis des métiers financiers. Le Seagall Act a été abrogé en 1999 pour permettre la fusion Citigroup et la constitution de géants bancaires. Les banques se financent maintenant autant en empruntant sur les marchés financiers qu'avec les dépôts de leurs clients.

La transformation financière des financements à court terme en financements à long terme se fait dans le cadre de l'intermédiation financière qui utilise elle-même les marchés financiers et directement par ces marchés. Les entreprises peuvent soit utiliser les banques pour accéder aux marchés financiers, soit aller directement sur ces marchés.

Les marchés financiers sont les marchés où sont effectués les transactions sur les actifs financiers,

Aux transactions portant sur les actifs financiers  sont venus s'ajouter les dérivés  de ces actifs, qui ont pris une ampleur considérable par rapport aux actifs sous jacents. Aux actifs réels sont d'ailleurs venus s'ajouter les actifs synthétiques et les indices. Les marchés sur ces produits dérivés sont les marchés de produits dérivés ou marchés dérivés.

Les principaux marchés financiers sont, par ordre décroissant de volume

- les marchés de la dette, ou marchés de crédit,  où s'échangent des titres de créances, qui sont des marchés de taux d'intérêt. Ces marchés se décomposent en deux types de marchés :

- le marché monétaire, pour les dettes à court terme (dette émise à moins d'un an, deux ans ou trois ans). Sur ce marché sont négociés les titres négociables de créances

- le marché obligataire, pour les dettes émises à moyen et long terme sous forme d'obligations

- le marché des changes, ou Forex, où s'échangent les devises

- les marchés d'actions ou les titres sont représentatifs des capitaux propres des sociétés émettrices.

Les marchés financiers sont soit des marchés organisés soit des marchés de gré à gré. Ce sont des marchés de gros.

Les intervenants sont des institutionnels. Les marchés financiers étaient des marchés réservés aux Banques centrales et aux banques et assureurs, mais ils sont maintenant ouverts aux entreprises et même aux particuliers. Les fonds de gestion collective sont devenus des intervenants majeurs.

Les marchés financiers font ainsi se rencontrer directement ou indirectement les agents à épargne positive (entreprises et ménages, avec l'épargne des particuliers, mais aussi de plus en plus fonds souverains ) qui sont les détenteurs de l'offre et les agents à épargne négative qui sont les demandeurs de financement.

La possibilité d'échange repose sur une demande de financement qui présente les conditions de rémunération,  de risques  et de liquidité qui soit acceptable pour les  pour le détenteur de liquidités. Il faut que les agents à besoin de financement présentent des caractéristiques dans leur offre de dette qui soient acceptables par les agents qui ont des possibilités de financement.

Le développement des marchés financiers avec des techniques de financements structurés qui s'efforcent de dissocier le risque associé avec une dette et celui du débiteur. Il s'agit de créer des actifs financiers émis par des entités ad hoc avec un crédit qui est amélioré par différentes techniques de rehaussement de crédit. L'actif financier est ainsi censé offrir à la foi un rendement élevé, justifié par le niveau de crédit du débiteur, et un niveau de risque réduit du fait du rehaussement de crédit. Les valorisations sont fondées sur des modélisations qui servent de base à des méthodes de calcul des valeurs.

La frontière entre les marchés de dette et les marchés d'actions est rendue perméable par divers facteurs. Il s'agit d'abord du développement de titres hybrides, d'instruments financiers qui sont qualifiés de quasi-fonds propres et de montages de subordination qui créent divers paliers entre la dette classique et les actions. Par ailleurs les arbitragistes font des opérations en jouant sur les deux types de marché. Ceci crée une distorsion en particulier à l'égard de ceux qui ne peuvent intervenir que sur les marchés d'actions et qui n'ont que l'information diffusées sur ces marchés et ne disposent pas des informations qui sont disponibles pour les opérateurs sur les marchés de dette.


La météo financière provoque le dérèglement climatique sur les marchés financiers


FONCTIONNEMENT DES MARCHES FINANCIERS
CONCENTRATIONS BANCAIRES ET MARCHES FINANCIERS
DEREGLEMENTATION BANCAIRE ET INNOVATION FINANCIERE
DECLOISONNEMENT
MARCHES DERIVES
INDICES
PRODUITS DERIVES
ACTIFS FINANCIERS
MARCHES D'ACTIONS
MARCHES DE CREDIT
OPERATIONS D'ARBITRAGE ET MARCHES FINANCIERS
SPECULATION ET MARCHES FINANCIERS
LES RISQUES DES MARCHES FINANCIERS
FONDS D'INVESTISSEMENT
AGENCES DE NOTATION
JUNK BONDS
INSTRUMENTS FINANCIERS
MARCHES FINANCIERS ET ECONOMIE QUANTITATIVE
LES BULLES FINANCIERES
LES BULLES IMMOBILIERES


FINANCE DE MARCHE

 

 

 


RECHERCHE 

 

VIE PRATIQUE ET DROIT      ENTREPRISE ET DROIT       TRAVAIL ET DROIT        

RECHERCHE JURIDIQUE   DICTIONNAIRE JURIDIQUE