lexinter.net   

PRET A LA GROSSE AVENTURE


 

 

  

 

 

PRET  CONTRATS ALEATOIRES  INTERETS RISQUE   GROSSE  CAPITALISME  AVENTURE


Le prêt à la grosse aventure

Le prêt à la grosse aventure  (aussi appelé simplement le "prêt à la grosse" ) remonte à la Grèce et à Rome. Le financement d'une expédition maritime se faisait par un prêt qui était remboursé avec une participation considérable aux bénéfices alors qu'aucun remboursement n'était du en cas d'échec.

Les renseignements sur ces prêts en droit athénien sont donnés par des discours de Démosthène. Le prêt à la grosse aventure, à Athènes, au IVème siècle  , consiste à prêter une importante somme (inférieure cependant à 2000 drachmes) à court terme (le temps du voyage, soit quelques semaines ou quelques mois), avec un taux d’intérêt élevé, souvent de 12 % mais allant jusqu’à 100 %.  Cet intérêt est qualifié d'"intérêt maritime" , il est le prix du risque.

Les termes du contrat sont toujours fixés par écrit, contrairement aux prêts amicaux (eranoi). Le prêteur supporte tous les risques de la traversée, en échange de quoi le débiteur engage sa cargaison, voire le navire entier, qui sont saisis par précaution dès leur arrivée au Pirée.

Ce système se développe au Moyen Age. Il se pratique en particulier en Italie, avec le contrat de "compagnie" ou de "collegenza".  Le prêteur à la grosse avançait la valeur de la cargaison à des commerçants, ou armateurs, les "mercatores" , ce dernier s’engageant, en cas de bonne arrivée du navire, à lui rembourser la somme avancée augmentée d’un intérêt.. Cet intérêt était considérable et pouvait dépasser 30%.

L’église catholique hostile aux intérêts qu'elle considère comme usuraires s’éleva contre les bénéfices importants que réalisaient les préteurs. La décrétale « Naviganti vel eunti ad nundinas » du Pape Grégoire IX interdit en 1234, la stipulation d’un intérêt dans le prêt à la grosse. Cette interdiction entraîna rapidement la quasi disparition du prêt à la grosse dans les pays catholiques.

Le prêt à la grosse aventure est un contrat aléatoire.

Le contrat d'assurance  maritime est né  en 1336 pour prendre la place du prêt à la grosse aventure.

L'assurance et la grosse se complèteront. La  première compagnie d'assurance maritime sera créée en 1668, c'est la Chambre d'Assurance et de Grosse aventure . En 1686 est créé la Compagnie Générale pour les Assurances et Grosse Aventure de France.


CONTRAT DE COMMAND     FINANCEMENT DE PROJETS    LA NOTION DE SOCIETE


ASSURANCE MARITIME


FINANCEMENT DE PROJETS

 

 


RECHERCHE 

 

VIE PRATIQUE ET DROIT      ENTREPRISE ET DROIT       TRAVAIL ET DROIT        

RECHERCHE JURIDIQUE   DICTIONNAIRE JURIDIQUE