lexinter.net   

VALORISATION DES ACTIFS FINANCIERS


 

 

  

 

 

VALORISATION DES ACTIFS   MARCHES DE CREDIT   TITRISATION  CRISE DES SUBPRIMES ET CRISE DES MARCHES FINANCIERS  CRISE DES SUBPRIMES  

La valorisation des actifs financiers

Les mécanismes de formation des prix sur le marché secondaire des produits dérivés dépendaient pour certains de ces actifs de modèles, c'est le cas pour les options.

Pour d'autres il dépendait de notations, c'est le cas pour les produits résultant de titrisation.

Le marché secondaire des actifs a jusqu'à la crise financière conduit à un prix qui était dans le cadre de la norme comptable mark to market considéré comme le juste prix. L'utilisation commune de modèles, fussent ils manifestement discutables, leur donnaient un effet auto-réalisateur. En fait les mécanismes de formation des prix résultaient de ce que l'on peut considérer comme des abus de marché par manipulation.

Les actifs financiers étaient en particulier valorisés sur la base des CDS, avec le cas échéant une assurance des risques de contrepartie.

La crise financière en révélant l'absence de fiabilité des notations, résultant en particulier des déficiences des notations AAA qui étaient ensuite louées, de l'absence de réalité de la protection résultant des assurances monolignes comme des CDS,  ainsi que des assurances de contrepartie, a amené à une paralysie du marché secondaire. La comptabilisation des actifs sur la base du prix du marché a  été remise en cause . La perte de liquidité du marché secondaire  remis en question l'existence même d'un prix de marché et en tout cas sa valeur.

 

 

 


RECHERCHE 

 

VIE PRATIQUE ET DROIT      ENTREPRISE ET DROIT       TRAVAIL ET DROIT        

RECHERCHE JURIDIQUE   DICTIONNAIRE JURIDIQUE