lexinter.net  

 

JURISPRUDENCE 2005 à 2016

VENTE A DOMICILE ET NOTION DE DEMARCHAGE

 

RECHERCHE

  

---

 

 

 

 

JURISPRUDENCE 2005 à 2011

ACTUALITE

REPERTOIRE JURIDIQUE

DICTIONNAIRE JURIDIQUE

VIE PRATIQUE

CODES ET LOIS

 

 

DROIT DE LA VENTE  DROIT DE LA DISTRIBUTION   DEMARCHAGE DEMARCHAGE A DOMICILE

Cour de Cassation
Chambre civile 1
 

Audience publique du 30 mars 2005 Cassation.

N° de pourvoi : 04-11831
Publié au bulletin

Président : M. Ancel.
Rapporteur : Mme Richard.
Avocats : Me Blanc, la SCP Vier, Barthélemy et Matuchansky.


 
REPUBLIQUE FRANCAISE

 
AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

 

 

LA COUR DE CASSATION, PREMIERE CHAMBRE CIVILE, a rendu l'arrêt suivant :

Sur le moyen unique :

Vu l'article L. 121-21 du Code de la consommation ;

Attendu que le démarchage au domicile du propriétaire en vue de lui proposer de donner à bail un emplacement afin d'y installer une antenne-relais de téléphonie mobile constitue un démarchage en vue de la location d'un bien ;

Attendu qu'à la suite du démarchage à son domicile de représentants de la Société française de radiotéléphonie (SFR), M. X... a signé le 6 janvier 2000, une convention autorisant la création sur sa propriété d'une station relais de téléphonie mobile et la pose d'une antenne, moyennant un loyer annuel de 20 000 francs pour une durée de 12 ans ;

 

Attendu que pour rejeter la demande de M. X... tendant à voir prononcer la nullité de la convention pour non-respect des dispositions des articles L. 121-21 et suivants du Code de la consommation, la cour d'appel retient que la société SFR n'avait proposé à M. X... aucun bien ou service, ce dernier consentant simplement en qualité de propriétaire foncier à la dite société un bail soumis aux dispositions des articles 1713 et suivants du Code civil ;

Qu'en statuant ainsi, la cour d'appel a violé le texte sus-visé ;

PAR CES MOTIFS :

 

 

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l'arrêt rendu le 20 janvier 2004, entre les parties, par la cour d'appel d'Aix-en-Provence ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d'appel de Nîmes ;

 

 

Condamne la société SFR aux dépens ;

 

 

Vu l'article 700 du nouveau Code de procédure civile, rejette la demande de la société SFR et la condamne à payer à M. X... la somme de 2 000 euros ;

 

 

Dit que sur les diligences du procureur général près la Cour de Cassation, le présent arrêt sera transmis pour être transcrit en marge ou à la suite de l'arrêt cassé ;

 

 

Ainsi fait et jugé par la Cour de Cassation, Première chambre civile, et prononcé par le président en son audience publique du trente mars deux mille cinq.

 



 


Publication : Bulletin 2005 I N° 160 p. 136
Décision attaquée : Cour d'appel d'Aix-en-Provence, 2004-01-20
 

 

 

ACTE DE VENTE ET PRIX DETERMINABLE | BON DE COMMANDE | CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET DE GARANTIE D'UN CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE ET CLAUSES ABUSIVES | VENTE A DISTANCE | VENTE A DOMICILE ET NOTION DE DEMARCHAGE | VENTE A TERME DE DEVISES ET OBLIGATIONS DE LA BANQUE | VENTE AUTORISEE PAR LE JUGE COMMISSAIRE ET DROIT DE PREEMPTION DES SAFER | VENTE AUX ENCHERES ET HONORAIRES DE L'AVOCAT | VENTE AUX ENCHERES PUBLIQUES | VENTE COMMERCIALE | VENTE COMMERCIALE EXCLUSIVE ET INFORMATION PRECONTRACTUELLE | VENTE CONJOINTE | VENTE DE CARBURANTS - STATIONS SERVICES | VENTE DE FONDS DE COMMERCE SEQUESTRATION DES FONDS ET LIQUIDATION | VENTE DE LIVRES SUR INTERNET ET GRATUITE DE LA LIVRAISON | VENTE DE MEDICAMENTS SUR INTERNET | VENTE DE NOM DE DOMAINE ET RESPONSABILITE POUR CONTREFACON | VENTE D'ORDINATEURS | VENTE PAR DES SOLDEURS ET EPUISEMENT DES DROITS | VENTE VOLONTAIRE DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES | VENTES D'ALIMENTS POUR BEBES ET COMMANDES VERBALES | VENTES D'ALIMENTS POUR LE BETAIL ET COMMANDES VERBALES

RECHERCHE

---