lexinter.net  
 REPERTOIRE LEGISLATIF I 

 CAUTION LEGALE ET CAUTION JUDICIAIRE

 

 RECHERCHE

                                                                                                                                                                                  

NATURE ET ETENDUE DU CAUTIONNEMENT ] EFFET DU CAUTIONNEMENT ] EXTINCTION DU CAUTIONNEMENT ] [ CAUTION LEGALE ET CAUTION JUDICIAIRE ]

Précédente | Remonter

--

CODES  

Civil

COMMERCE

CONCURRENCE

SOCIETES

PROCEDURES COLLECTIVES

CONSOMMATION

PROCEDURE CIVILE

TRAVAIL

JUSTICE ADMINISTRATIVE

MARCHES PUBLICS

IMPOTS

PENAL

PROCEDURE PENALE

MONETAIRE

SECURITE SOCIALE

ENVIRONNEMENT

POSTES ET TELECOMMUNICATIONS

PROPRIETE INTELLECTUELLE

ROUTE

URBANISME

 

LIQUIDATION ET BAUX DES IMMEUBLES AFFECTES A L'ACTIVITE

CODE CIVIL

 

Section 4 : De la caution légale et de la caution judiciaire

 

 


 

Article 2317

 

(Ordonnance nº 2005-870 du 28 juillet 2005 art. 6 Journal Officiel du 29 juillet 2005 en vigueur le 1er janvier 2008)

 
(Ordonnance nº 2006-346 du 23 mars 2006 art. 1 Journal Officiel du 24 mars 2006)

 
(Ordonnance nº 2006-346 du 23 mars 2006 art. 2, art. 4, art. 5 Journal Officiel du 24 mars 2006)

   Toutes les fois qu'une personne est obligée, par la loi ou par une condamnation, à fournir une caution, la caution offerte doit remplir les conditions prescrites par les articles 2295 et 2296.
   Lorsqu'il s'agit d'un cautionnement judiciaire, la caution doit, en outre, être susceptible de contrainte judiciaire.


 

 


 

Article 2318

 

(Ordonnance nº 2005-870 du 28 juillet 2005 art. 6 Journal Officiel du 29 juillet 2005 en vigueur le 1er janvier 2008)

 
(Ordonnance nº 2006-346 du 23 mars 2006 art. 1 Journal Officiel du 24 mars 2006)

 
(Ordonnance nº 2006-346 du 23 mars 2006 art. 2, art. 4, art. 5 Journal Officiel du 24 mars 2006)

   Celui qui ne peut pas trouver une caution est reçu à donner à sa place un gage en nantissement suffisant.

 

 


 

Article 2319

 

(Ordonnance nº 2005-870 du 28 juillet 2005 art. 6 Journal Officiel du 29 juillet 2005 en vigueur le 1er janvier 2008)

 
(Ordonnance nº 2006-346 du 23 mars 2006 art. 1 Journal Officiel du 24 mars 2006)

 
(Ordonnance nº 2006-346 du 23 mars 2006 art. 2, art. 4, art. 5 Journal Officiel du 24 mars 2006)

   La caution judiciaire ne peut point demander la discussion du débiteur principal.


 

 


 

Article 2320

 

(Ordonnance nº 2005-870 du 28 juillet 2005 art. 6 Journal Officiel du 29 juillet 2005 en vigueur le 1er janvier 2008)

 
(Ordonnance nº 2006-346 du 23 mars 2006 art. 1 Journal Officiel du 24 mars 2006)

 
(Ordonnance nº 2006-346 du 23 mars 2006 art. 2, art. 4, art. 5 Journal Officiel du 24 mars 2006)

   Celui qui a simplement cautionné la caution judiciaire ne peut demander la discussion du débiteur principal et de la caution.


 

 

 

 

 


 

RECHERCHE  

---

 

 

 

google_ad_format = "728x90_as"; google_ad_type = "text_image"; google_ad_channel = ""; google_ui_features = "rc:6"; //-->