lexinter.net  
 REPERTOIRE LEGISLATIF I 

 DISPOSITIONS GENERALES

 

 RECHERCHE

                                                                                                                                                                                  

[ DISPOSITIONS GENERALES ] BANQUES POPULAIRES ] CREDIT AGRICOLE ] CREDIT MUTUEL ] CREDIT MUTUEL AGRICOLE ET RURAL ] CREDIT COOPERATIF ] SOCIETES COOPERATIVES DE BANQUE ] CREDIT MARITIME MUTUEL ]

Remonter | Suivante

--

CODES  

Civil

COMMERCE

CONCURRENCE

SOCIETES

PROCEDURES COLLECTIVES

CONSOMMATION

PROCEDURE CIVILE

TRAVAIL

JUSTICE ADMINISTRATIVE

MARCHES PUBLICS

IMPOTS

PENAL

PROCEDURE PENALE

MONETAIRE

SECURITE SOCIALE

ENVIRONNEMENT

POSTES ET TELECOMMUNICATIONS

PROPRIETE INTELLECTUELLE

ROUTE

URBANISME

 

[ DISPOSITIONS GENERALES ] BANQUES POPULAIRES ] CREDIT AGRICOLE ] CREDIT MUTUEL ] CREDIT MUTUEL AGRICOLE ET RURAL ] CREDIT COOPERATIF ] SOCIETES COOPERATIVES DE BANQUE ] CREDIT MARITIME MUTUEL ]

CODE MONETAIRE ET FINANCIER
(Partie Législative)


 

Section 1 : Dispositions générales

 

 


 

Article L512-1

 

(Ordonnance nº 2005-429 du 6 mai 2005 art. 56 I Journal Officiel du 7 mai 2005)


   Les banques mutualistes ou coopératives sont soumises au régime des fusions scissions et apports des sociétés anonymes prévues par le livre II du code de commerce même si elles ne sont pas constituées sous une forme régie par cette loi.
   Toutefois, les dispositions de l'article L. 236-10 du code de commerce ne sont pas applicables à ceux de ces établissements qui n'ont pas émis de titres donnant un droit sur l'actif net.
   Les banques mutualistes et coopératives peuvent faire appel public à l'épargne.


 


 
 
 
 

 

 

 

 


 

RECHERCHE  

---