lexinter.net  
 REPERTOIRE LEGISLATIF I 

 INFRACTIONS RELATIVES AUX ACTIONS

 

 RECHERCHE

                                                                                                                                                                                  

[ INFRACTIONS RELATIVES AUX ACTIONS ] INFRACTIONS RELATIVES AUX OBLIGATIONS ] DISPOSITIONS COMMUNES ] INFRACTIONS RELATIVES AUX SOCIETES ANONYMES A DIRECTOIRE ]

Remonter | Suivante

--

CODES  

Civil

COMMERCE

CONCURRENCE

SOCIETES

PROCEDURES COLLECTIVES

CONSOMMATION

PROCEDURE CIVILE

TRAVAIL

JUSTICE ADMINISTRATIVE

MARCHES PUBLICS

IMPOTS

PENAL

PROCEDURE PENALE

MONETAIRE

SECURITE SOCIALE

ENVIRONNEMENT

POSTES ET TELECOMMUNICATIONS

PROPRIETE INTELLECTUELLE

ROUTE

URBANISME

 

[ INFRACTIONS RELATIVES AUX ACTIONS ] INFRACTIONS RELATIVES AUX OBLIGATIONS ] DISPOSITIONS COMMUNES ] INFRACTIONS RELATIVES AUX SOCIETES ANONYMES A DIRECTOIRE ]

CODE DE COMMERCE (Partie Législative)
Section 1 : Des infractions relatives aux actions

Article L245-3

(Ordonnance n° 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)


   Sont punis d'un emprisonnement de six mois et d'une amende de 6000 euros le président et les administrateurs, les directeurs généraux, les membres du directoire et du conseil de surveillance d'une société anonyme, les gérants d'une société en commandite par actions :
   1° Dont la société émet des actions à dividende prioritaire sans droit de vote dépassant le pourcentage fixé par l'article L. 228-12 ;
   2° Qui font obstacle à la désignation des mandataires représentant les titulaires d'actions à dividende prioritaire sans droit de vote et à l'exercice de leur mandat ;
   3° Qui omettent de consulter, dans les conditions prévues aux articles L. 228-15, L. 228-16 et L. 228-19, une assemblée spéciale des titulaires d'actions à dividende prioritaire sans droit de vote ;
   4° Dont la société procède à l'amortissement de son capital alors que la totalité des actions à dividende prioritaire sans droit de vote n'ont pas été intégralement rachetées et annulées ;
   5° Dont la société, en cas de réduction du capital non motivée par des pertes et réalisée selon les modalités prévues à l'article L. 225-207, ne rachète pas, en vue de leur annulation, les actions à dividende prioritaire sans droit de vote avant les actions ordinaires.

Article L245-4

   Le fait, pour le président et les administrateurs, les directeurs généraux, les membres du directoire et du conseil de surveillance d'une société anonyme, les gérants des sociétés en commandite par actions, de détenir, directement ou indirectement dans les conditions prévues par l'article L. 228-17, des actions à dividende prioritaire sans droit de vote de la société qu'ils dirigent est puni des peines prévues à l'article L. 245-3.

Article L245-5

(Ordonnance n° 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)


   Est puni d'un emprisonnement de six mois et d'une amende de 6000 euros le fait, pour le liquidateur d'une société, de ne pas respecter les dispositions de l'article L. 237-30.

Accueil ] INFRACTIONS  (SARL) ] INFRACTIONS RELATIVES AUX SA ] INFRACTIONS RELATIVES AUX SOCIETES EN COMMANDITE PAR ACTIONS ] INFRACTIONS CONCERNANT LES SAS ] INFRACTIONS RELATIVES AUX VALEURS MOBILIERES ] INFRACTIONS DIVERSES ] INFRACTIONS RELATIVES AUX VALEURS MOBILIERES EMISES PAR LES SOCIETES PAR ACTIONS ] INFRACTIONS COMMUNES AUX SOCIETES PAR ACTIONS ] INFRACTIONS RELATIVES AUX SOCIETES A CAPITAL VARIABLE ] INFRACTIONS COMMUNES AUX DIFFERENTES FORMES DE SOCIETES COMMERCIALES ] DISPOSITIONS CONCERNANT LES DIRECTEURS GENERAUX DELEGUES DES SOCIETES ANONYMES ]

 

 

 

 


 

RECHERCHE  

---