lexinter.net  

 

CODE PENAL

TITRE I CRIMES CONTRE L'HUMANITE | TITRE II ATTEINTES A LA PERSONNE HUMAINE

Remonter | GENOCIDE | AUTRES CRIMES CONTRE L'HUMANITE | DISPOSITIONS COMMUNES

DISPOSITIONS COMMUNES


Accueil ] Remonter ]

RECHERCHE

---
TABLE DES MATIERES

INDEX ALPHABETIQUE

CODE DE PROCEDURE PENALE

CODES  

CIVIL

COMMERCE

CONCURRENCE

SOCIETES

PROCEDURES COLLECTIVES

CONSOMMATION

TRAVAIL

MARCHES PUBLICS

IMPOTS

PENAL

PROCEDURE PENALE

MONETAIRE

SECURITE SOCIALE

ENVIRONNEMENT

POSTES ET TELECOMMUNICATIONS

PROPRIETE INTELLECTUELLE

ROUTE

URBANISME

 

 

 

GENOCIDE ] AUTRES CRIMES CONTRE L'HUMANITE ] [ DISPOSITIONS COMMUNES ]

CODE PENAL
(Partie Législative)


CHAPITRE III : Dispositions communes

Article 213-1

   Les personnes physiques coupables des infractions prévues par le présent titre encourent également les peines suivantes :
   1º L'interdiction des droits civiques, civils et de famille, selon les modalités prévues par l'article 131-26 ;
   2º L'interdiction d'exercer une fonction publique, selon les modalités prévues par l'article 131-27 ;
   3º L'interdiction de séjour, selon les modalités prévues par l'article 131-31 ;
   4º La confiscation de tout ou partie de leurs biens.

Article 213-2

(Loi nº 93-1027 du 24 août 1993 art. 33 Journal Officiel du 29 août 1993)

(Loi nº 98-349 du 11 mai 1998 art. 37 Journal Officiel du 12 mai 1998)

   L'interdiction du territoire français peut être prononcée dans les conditions prévues par l'article 131-30, soit à titre définitif, soit pour une durée de dix ans au plus, à l'encontre de tout étranger coupable de l'une des infractions définies au présent titre. Les dispositions des sept derniers alinéas de l'article 131-10 ne sont pas applicables.

Article 213-3

   Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement de crimes contre l'humanité dans les conditions prévues par l'article 121-2.
   Les peines encourues par les personnes morales sont :
   1º Les peines mentionnées à l'article 131-39 ;
   2º La confiscation de tout ou partie de leurs biens.


Article 213-4

   L'auteur ou le complice d'un crime visé par le présent titre ne peut être exonéré de sa responsabilité du seul fait qu'il a accompli un acte prescrit ou autorisé par des dispositions législatives ou réglementaires ou un acte commandé par l'autorité légitime. Toutefois, la juridiction tient compte de cette circonstance lorsqu'elle détermine la peine et en fixe le montant.


Article 213-5

   L'action publique relative aux crimes prévus par le présent titre, ainsi que les peines prononcées, sont imprescriptibles.

 
Dispositions générales  

 

Crimes et délits contre les personnes  

 

Crimes et délits contre les biens  

 

Crimes et délits contre la nation, l'Etat et la paix publique  

 

Autres crimes et délits

   

 

 

 

 

 

Accueil ] Remonter ]

CODE PENAL

RECHERCHE

-----

 

 

---