lexinter.net  

 

                  

CODE DE PROCEDURE CIVILE

DELEGATION RETRAIT PARTIEL ET TOTAL DE L'AUTORITE PARENTALE
 

Accueil | Remonter | EXERCICE DE L'AUTORITE PARENTALE | ASSISTANCE EDUCATIVE | DELEGATION RETRAIT PARTIEL ET TOTAL DE L'AUTORITE PARENTALE | DISPOSITIONS RELATIVES A L'ADMINISTRATEUR AD HOC | DEPLACEMENT INTERNATIONAL ILLICITE D'ENFANTS

RECHERCHE

---

 

 

NOUVEAU CODE DE PROCEDURE CIVILE

 

Section III : Délégation, retrait total et partiel de l'autorité parentale

 

 


 

Article 1202

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 94-42 du 14 janvier 1994 art. 17 Journal Officiel du 16 janvier 1994 en vigueur le 1er février 1994)

 
(Décret nº 2002-1436 du 3 décembre 2002 art. 21 Journal Officiel du 12 décembre 2002)

   Les demandes en retrait total ou partiel de l'autorité parentale sont portées devant le tribunal de grande instance du lieu où demeure l'ascendant contre lequel l'action est exercée.
   Les demandes en délégation de l'autorité parentale sont portées devant le juge aux affaires familiales du lieu où demeure le mineur.


 

 


 

Article 1203

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 94-42 du 14 janvier 1994 art. 18 Journal Officiel du 16 janvier 1994 en vigueur le 1er février 1994)

 
(Décret nº 2002-1436 du 3 décembre 2002 art. 21 Journal Officiel du 12 décembre 2002)

   Le tribunal ou le juge est saisi par requête. Les parties sont dispensées du ministère d'avocat. La requête peut être adressée au procureur de la République qui doit la transmettre au tribunal ou au juge.


 

 


 

Article 1204

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 82-716 du 10 août 1982 art. 1 Journal Officiel du 17 août 1982)

 
(Décret nº 2002-1436 du 3 décembre 2002 art. 21 Journal Officiel du 12 décembre 2002)

   Lorsque la demande tend au retrait total ou partiel de l'autorité parentale, qu'elle émane du ministère public, d'un membre de la famille ou du tuteur de l'enfant, la requête est notifiée par le greffier à l'ascendant contre lequel l'action est exercée.


 

 


 

Article 1205

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 94-42 du 14 janvier 1994 art. 18 Journal Officiel du 16 janvier 1994 en vigueur le 1er février 1994)

 
(Décret nº 2002-1436 du 3 décembre 2002 art. 21 Journal Officiel du 12 décembre 2002)

   Le tribunal ou le juge, même d'office, procède ou fait procéder à toutes les investigations utiles et notamment aux mesures d'information prévues à l'article 1183. Il peut à cet effet commettre le juge des enfants.
   Lorsqu'une procédure d'assistance éducative a été diligentée à l'égard d'un ou plusieurs enfants, le dossier en est communiqué au tribunal ou au juge.


 

 


 

Article 1206

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 2002-1436 du 3 décembre 2002 art. 21 Journal Officiel du 12 décembre 2002)

   Le procureur de la République recueille les renseignements qu'il estime utiles sur la situation de famille du mineur et la moralité de ses parents.

 

 


 

Article 1207

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 87-578 du 22 juillet 1987 art. 11 Journal Officiel du 25 juillet 1987)

 
(Décret nº 94-42 du 14 janvier 1994 art. 19 Journal Officiel du 16 janvier 1994 en vigueur le 1er février 1994)

 
(Décret nº 2002-1436 du 3 décembre 2002 art. 21 Journal Officiel du 12 décembre 2002)

   Pour le cours de l'instance, le tribunal ou le juge peut ordonner toute mesure provisoire relative à l'exercice de l'autorité parentale.


 

 


 

Article 1208

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 87-578 du 22 juillet 1987 art. 14 Journal Officiel du 25 juillet 1987)

 
(Décret nº 93-1091 du 16 septembre 1993 art. 21 Journal Officiel du 17 septembre 1993)

 
(Décret nº 94-42 du 14 janvier 1994 art. 19 Journal Officiel du 16 janvier 1994 en vigueur le 1er février 1994)

 
(Décret nº 2002-1436 du 3 décembre 2002 art. 21 Journal Officiel du 12 décembre 2002)

   Le tribunal ou le juge entend les père, mère, tuteur ou personne ou représentant du service à qui l'enfant a été confié, ainsi que toute personne dont l'audition lui paraît utile.
   L'affaire est instruite et jugée en chambre du conseil. Les débats ont lieu en présence du ministère public.


 

 


 

Article 1209

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 94-42 du 14 janvier 1994 art. 20 Journal Officiel du 16 janvier 1994 en vigueur le 1er février 1994)

 
(Décret nº 2002-1436 du 3 décembre 2002 art. 21 et 22 Journal Officiel du 12 décembre 2002)

   Les dispositions de l'article 1186, du premier alinéa de l'article 1187, du second alinéa de l'article 1188, des premier et quatrième alinéas de l'article 1190, des articles 1191 et 1193, alinéa 1, et 1194 à 1197 sont applicables aux procédures relatives à la délégation, au retrait total ou partiel de l'autorité parentale, les pouvoirs et obligations du juge des enfants étant assumés, selon le cas, par le tribunal ou le juge des affaires familiales.


 

 


 

Article 1210

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 82-716 du 10 août 1982 art. 1 Journal Officiel du 17 août 1982)

 
(Décret nº 94-42 du 14 janvier 1994 art. 19 Journal Officiel du 16 janvier 1994 en vigueur le 1er février 1994)

 
(Décret nº 2002-1436 du 3 décembre 2002 art. 21 Journal Officiel du 12 décembre 2002)

   La demande en restitution des droits délégués ou retirés est formée par requête devant le tribunal ou le juge du lieu où demeure la personne à laquelle ces droits ont été conférés. Elle est notifiée à cette personne par le greffier. Elle obéit, pour le surplus, aux règles qui gouvernent les demandes en délégation de l'autorité parentale.
 
Accueil
NATIONALITE DES PERSONNES PHYSIQUES
ACTES DE L'ETAT CIVIL
REPERTOIRE  CIVIL
LES FUNERAILLES
LES ABSENTS
L'OBLIGATION ALIMENTAIRE ET LA CONTRIBUTION AUX CHARGES DU MARIAGE
LA PROCEDURE EN MATIERE FAMILIALE
FILIATION ET SUBSIDES
DECLARATION D'ABANDON
ADOPTION
AUTORITE PARENTALE
TUTELLE DES MINEURS
REGIMES DE PROTECTION DES MAJEURS
Accueil
Remonter

 

 

---

RECHERCHE

Index Législation   Index Bibliographie Doctrinale  Index Bibliographie Jurisprudentielle   INDEX GENERAL