lexinter.net  

 

                  

CODE DE PROCEDURE CIVILE

LES EXCEPTIONS DE LITISPENDANCE ET DE CONNEXITE
 

Accueil | Remonter | LES EXCEPTIONS D'INCOMPETENCE | LES EXCEPTIONS DE LITISPENDANCE ET DE CONNEXITE | LES EXCEPTIONS DILATOIRES | LES EXCEPTIONS DE NULLITE

RECHERCHE

---

 

 

LES EXCEPTIONS D'INCOMPETENCE ] [ LES EXCEPTIONS DE LITISPENDANCE ET DE CONNEXITE ] LES EXCEPTIONS DILATOIRES ] LES EXCEPTIONS DE NULLITE ]

 

CODE DE PROCEDURE CIVILE

Section II : Les exceptions de litispendance et de connexité

 

Article 100

   Si le même litige est pendant devant deux juridictions de même degré également compétentes pour en connaître, la juridiction saisie en second lieu doit se dessaisir au profit de l'autre si l'une des parties le demande. A défaut, elle peut le faire d'office.

 

Article 101

   S'il existe entre des affaires portées devant deux juridictions distinctes un lien tel qu'il soit de l'intérêt d'une bonne justice de les faire instruire et juger ensemble, il peut être demandé à l'une de ces juridictions de se dessaisir et de renvoyer en l'état la connaissance de l'affaire à l'autre juridiction.

 

Article 102

   Lorsque les juridictions saisies ne sont pas de même degré, l'exception de litispendance ou de connexité ne peut être soulevée que devant la juridiction du degré inférieur.

 

Article 103

   L'exception de connexité peut être proposée en tout état de cause, sauf à être écartée si elle a été soulevée tardivement dans une intention dilatoire.

 

Article 104

Les recours contre les décisions rendues sur la litispendance ou la connexité par les juridictions du premier degré sont formés et jugés comme en matière d'exception d'incompétence.
En cas de recours multiples, la décision appartient à la cour d'appel la première saisie qui, si elle fait droit à l'exception, attribue l'affaire à celles des juridictions qui, selon les circonstances, paraît la mieux placée pour en connaître.

 

Article 105

   La décision rendue sur l'exception soit par la juridiction qui en est saisie, soit à la suite d'un recours, s'impose tant à la juridiction de renvoi qu'à celle dont le dessaisissement est ordonné.

 

Article 106

   Dans le cas où les deux juridictions se seraient dessaisies, la décision intervenue la dernière en date est considérée comme non avenue.

 

Article 107

   S'il s'élève sur la connexité des difficultés entre diverses formations d'une même juridiction, elles sont réglées sans formalité par le président. Sa décision est une mesure d'administration judiciaire.

 

 

Accueil ] LES DEFENSES AU FOND ] LES EXCEPTIONS DE PROCEDURE ] LES FINS DE NON RECEVOIR ]

Accueil
LES DEFENSES AU FOND
LES EXCEPTIONS DE PROCEDURE
LES FINS DE NON RECEVOIR
Accueil
Remonter

 

 

---

RECHERCHE

Index Législation   Index Bibliographie Doctrinale  Index Bibliographie Jurisprudentielle   INDEX GENERAL