lexinter.net  

 

                  

CODE DE PROCEDURE CIVILE

LES MESURES PROVISOIRES
 

Accueil | Remonter | LA REQUETE INITIALE | LA TENTATIVE DE CONCILIATION | L'INSTANCE | LES MESURES PROVISOIRES | LES VOIES DE RECOURS | DISPOSITIONS PARTICULIERES AU DIVORCE ACCEPTE | DISPOSITIONS PARTICULIERES AU DIVORCE  POUR ALTERATION DEFIN ITIVE DU LIEN CONJUGAL | DISPOSITIONS PARTICULIERES AU DIVORCE POUR FAUTE

RECHERCHE

---

 

 

NOUVEAU CODE DE PROCEDURE CIVILE

 

Paragraphe 4 : Les mesures provisoires

 

 


 

Article 1117

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 2004-1158 du 29 octobre 2004 art. 3 Journal Officiel du 31 octobre 2004 en vigueur le 1er janvier 2005)

   Lorsqu'il ordonne des mesures provisoires, le juge peut prendre en considération les arrangements que les époux ont déjà conclus entre eux.


 

 


 

Article 1118

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 2004-1158 du 29 octobre 2004 art. 3, art. 7 VII Journal Officiel du 31 octobre 2004 en vigueur le 1er janvier 2005)

   En cas de survenance d'un fait nouveau, le juge peut, jusqu'au dessaisissement de la juridiction, supprimer, modifier ou compléter les mesures provisoires qu'il a prescrites.
   Avant l'introduction de l'instance, la demande est formée, instruite et jugée selon les modalités prévues à la section III du présent chapitre.


 

 


 

Article 1119

 

(Décret nº 81-500 du 12 mai 1981 art. 5 et 52 Journal Officiel du 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981 en vigueur le 1er janvier 1982)

 
(Décret nº 2004-1158 du 29 octobre 2004 art. 3 Journal Officiel du 31 octobre 2004 en vigueur le 1er janvier 2005)

   La décision relative aux mesures provisoires est susceptible d'appel dans les quinze jours de sa notification.
   En cas d'appel, les modifications des mesures provisoires, s'il y a survenance d'un fait nouveau, ne peuvent être demandées, selon le cas, qu'au premier président de la cour d'appel ou au conseiller de la mise en état.
 
Accueil
DISPOSITIONS GENERALES
LE DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL
LES AUTRES PROCEDURES DE DIVORCE
LA SEPARATION DE CORPS
LE DIVORCE SUR CONVERSION DE LA SEPARATION DE CORPS
LA LIQUIDATION ET LE PARTAGE DES INTERETS PATRIMONIAUX DES EPOUX
Accueil
Remonter

 

 

---

RECHERCHE

Index Législation   Index Bibliographie Doctrinale  Index Bibliographie Jurisprudentielle   INDEX GENERAL